lundi 30 novembre 2009

If you ask me for my secrets I'll never tell, Because you might like what I've got to say

Louise_Brooks_006

     Je suis couchée dans mon lit, bien au chaud, j'en ai marre. Je suis tombée malade. c'est tellement rare qu'à chaque fois j'oublie à quel point c'est chiant. D'avoir mal à la tête dès que je me lève, d'avoir mal à la gorge dès que je respire - je te parle même pas de quand je tousse - en plus le Strepsils ça fait que dalle. En plus je me demande si je deviens pas bipolaire. Ou si c'est juste le début de l'hiver qui me rend comme ça. Non, ça peut pas être ça, parce qu'on vient de payer et de recevoir les billets pour Stockholm et je m'en fous presque. Je me suis remise à écouter de l'opéra. Quand j'écoute de l'opéra c'est que je vais vraiment pas bien. C'est le genre de musique qui me déprime le plus. Mais qui me calme le mieux aussi. J'écoute Lettre à Elise tout le temps aussi depuis quelques jours. ça aussi c'est signe de déprime. ça me rappelle quand j'étais toute petite, quand j'ai commencé la danse. ça fait trop longtemps que je suis dans cette espèce de période nostalgie musicale de quand j'étais enfant. ça en devient ridicule. J'ai perdu mon vieux CD de Tchaikowsky, quand je m'en suis rendue compte c'était un peu la fin du monde. Je sais toujours pas où il est d'ailleurs. J'ai envie d'écouter le Lac des Cygnes maintenant -et je vais pas me gêner, merci Spotify. Je comprend pas parce que la semaine dernière j'écoutais que S.C.U.M. et Spider & The Flies. D'ailleurs Amber Hands elle est trop bien. Bon, allez, viens que je te raconte mes malheurs.

LouiseBrooks2__2_

      Jeudi j'allais au lycée -non, je t'arrête tout de suite, ça a rien à voir avec ma période nostalgie de merde, c'est parce que je bosse sur l'assoc de sauvegarde du patrimoine pour l'anthropo, c'est quand même pas de ma faute si c'est le plus vieux lycée de France- et je sors mon téléphone pour dire à une copine que je suis là, et là qu'est-ce que je vois ? France Billet vous informe que le concert de Mando Diao au Ninkasi Kao à Lyon le 30.11.2009 est annulé. Bien entendu j'appelle pas ma copine, mais la présidente de la Street Team qui répond pas alors j'appelle J. qui me dit qu'elle va se renseigner qui me rappelle 30 secondes plus tard pour me dire que Gustav est à l'hopital et que la tournée est annulée, sur ce M. (la présidente) m'appelle, elle a pas internet, je lui répète ce que J. m'a dit, le soir il a fallu prévenir le reste de la ST -en ce moment je suis très flemmarde et j'abrège beaucoup les noms propres, désolée-, c'était trop la course, en plus y'avait le season finale de 24h -oui, je l'ai regardé sans avoir vu le reste de la saison. Le lendemain c'était forum des anciens élèves ça c'était cool mais je crois pas que l'anthropologie a intéressé grand monde -pourtant moi j'avais découvert ça là-bas- après le soir j'ai pu me reposer, en plus Gustav c'est pas trop grave mais assez pour qu'il soit à l'hosto et que la tournée soit suspendue, ça me tue, en plus j'étais prête à prendre des billets pour les Horrors à Paris ce soir, et avec MD j'avais pas pu, mais là c'est trop tard. Je me suis acheté une minijupe en velours jaune moutarde (trop belle) et une autre en satin rose, violette, beige et noire avec des motifs graphiques elle est cool mais je sais pas avec quoi je vais réussir à la porter on s'en fout, et un manteau style militaire avec un col qui monte bien bien haut -comme je suis malade c'est la première chose à laquelle j'ai pensé- et des gros boutons dorés, et comme je sais pas quelle couleur prendre, j'ai téléphoné à ma mère qui m'a dit rouge. Il est trop classe, mais c'est pareil, je sais pas avec quoi je vais le porter, mais ce sera bien pour Stckhlm.

esther_ralston

     Bon, maintenant je vais te raconter pourquoi je suis malade. Voilà. Mardi c'était l'anniversaire de ma meilleure copine. Et samedi on a mangé au restau. Et après c'était boite comme d'hab. Et comme y'a les Good Shoes à Stockhlm en même temps que nous, pour une fois j'ai dit oui. C'était la première fois que j'aillais en boite en France, je tiens à la préciser. Alors j'ai passé 1h30 à ma faire des anglaises et un chignon lâche type 1910, parce que quand même, je suis pas la dernière pute du coin -en plus j'étais la seule à être coiffée pour de vrai, les filles en boite leurs cheveux ils ressemblent à rien. J'avais aussi un putain de trait de liner 40's et le lipstick rouge assorti, et ma super robe en soie Jacqueline Riu que même que elle est tellement courte sur les cotés que tu peux pas porter ça passé 25 ans. Si t'as un minimum d'amour propre et d'élégance. Donc on est arrivé à cet endroit de fou, et les filles se sont mises en débardeur avant de sortir de la voiture pour pas payer le vestiaire -les filles, hein, pas moi, et qui c'est qui est malade à la sortie ??-en plus c'était super tôt pour que ceux qui ont leur carte fidélité payent pas l'entrée -LOL, on se serait cru à Carrefour-, donc moi j'aligne 13€ -j'ai payé 1€ de moins pour Syd Matters, et je les prend comme exemple parce que ils sont passés à The O.C. -tu me crois pas ? re-regarde la fin de la saison 3 chérie- alors quand même, c'est un peu de l'arnaque -un peu beaucoup même. Bref. On est rentrés et on s'est assis. C'était cool parce qu'il y avait un vieux en chemise blanche qui s'éclatait tout seul -je dis tout seul parce qu'il était sans amis- qui m'a beaucoup fait rêver. Et comme la musique c'était, je cite, "de la minimale" -moi c'est pas exactement ce que j'appelle minimale- ça allait, c'était pas encore trop désagréable. Et puis tout le monde est allé danser, je m'ennuyais, mais y'avait toujours quelqu'un assis avec moi -oui parce que moi, à part le twist, le rock, et ce genre de truc, et aussi quelques danses de société, j'ai un peu de mal- et j'observais les gens. Quand je m'ennuie j'observe, je pense, j'analyse. Après j'ai été obligée de danser, j'ai tenu 3 chansons, et j'ai pas compris parce que les gens autour ils faisaient encore plus la gueule que moi -ça m'a fait beaucoup rire d'ailleurs. En fait les boites c'est nul parce que c'est très individuel : tout le monde danse, mais chacun pour soi, même parmi un groupe d'amis. On dirait presque que les gens ils sont là que pour se montrer. J'en ai conclu que les concerts c'est mieux -enfin, ça je le savais déjà avant- parce qu'il y a quelque chose de collectif. Je saurais pas vraiment expliquer. Après on es retournés s'asseoir, et là j'ai dormi. Je m'en souviens, parce que déjà avant de dormir j'ai failli aller assassiner le DJ qui massacrait Let The Sunshine, ça devrait être interdit parce que okay, sorti de son contexte c'est super niais, mais en vrai, c'est une des plus belles chansons de film, moi je pleure toujours à la fin de Hair. Donc je me suis endormie, je le sais parce que à un moment la musique est devenue plus violente ça m'a réveillée, et puis y'a la fille qui m'a demandé si j'étais célib je lui ai répondu que oui elle a voulu me présenter à son cousin, "celui avec la chemise Burberry là-bas" et je lui ai répondu "Quel dommage, j'aime pas les chemises Burberry, j'aime que leurs Trench Coats moi" -je sais que c'est pas vrai mais c'était une fausse il avait aucun style, et puis, ç'aurait été Sam Riley... mais c'était pas le cas- et la fille elle était tellement creuse que j'ai du répéter 4 fois et elle a pas compris. Mais j'étais fière de ma blaguounette du jour. Après on est allés boire du Pago parce que j'avais pris entrée sans alcool parce que c'était un peu soirée "personne ne boit à cause de l'accident que E. a eu jeudi soir" et j'ai pas envie de finir bourrée en boite, manquerait plus que ça. Là aussi je me suis amusée parce que j'ai pu demander à un copain de me ramener la gout introuvable même qu'il l'a pas trouvé -il m'en faut peu pour être heureuse. Mais bon, globalement je me suis profondément emmerdée quand même. Et j'ai oublié de raconter comment je suis tombée malade : notre canapé il était sous la clim et y'avait pas moyen d'en changer. Mais voilà, si t'es comme moi totalement accro aux concerts, qui tu écoutes tout sauf ce qui passe sur Skyrock/NRJ/Fun Radio, eh ben vas pas en boite, ça t'évitera des reflexions métaphysiques. 


Commentaires sur If you ask me for my secrets I'll never tell, Because you might like what I've got to say

    Je compatis les boîtes en France c'est vraiment mortel, la musique est plus que douteuse et les gens ne se parlent pas, la première fois que je suis allée dans un club à Londres j'ai eu un choc!
    Remets toi vite!

    Posté par Chloe Thunders, mercredi 2 décembre 2009 à 21:11 | | Répondre
Nouveau commentaire