jeudi 10 décembre 2009

If you listen carefully you might hear then whisper : we all know the secrets

beccatron

     Je marche trop. C'est un fait. C'est cool, parce que comme ça j'ai des mollets béton, et quand je mets des talons ça me fait de super belles jambes. Mais aussi c'est pas cool parce que si je marche plus que d'habitude -ça veut dire beaucoup beaucoup tous les jours-, après j'ai plus de pieds. Ni de chevilles, ni de genoux. Mes articulations grincent pour n'importe quel prétexte, j'arrive plus à bouger mes pieds, d'ailleurs je peux même plus les poser par terre, et quand j'y arrive, mes jambes n'arrivent pas à me porter. La grosse galère, quoi. Tout ça à cause des TCL qui sont en grève et qui m'obligent à marcher une demi-heure au lieu de 10 minutes pour aller à la fac (je te parle que de l'aller, hein). Quand en plus tu te tapes l'exposé semestriel (= 1h45 non-stop debout, en talons hauts), dès le lundi soir t'es crevée. Sauf que ça s'arrête pas là. Le lendemain, rebelote pour aller passer les partiels, mais comme c'est le 8 décembre, et qu'en ce moment t'as la bougeotte, après ça tu vas à la fête des Lumières (je raconterais après), je précise que j'étais en ballerines, alors tu te retrouves avec plus rien d'exploitable à partir des cuisses et une énorme ampoule au talon. Le lendemain, tu pourrais te poser un peu, sauf que t'as un bout de dossier à imprimer, et que comme on est 50 à vouloir imprimer des dossiers en même temps, t'arrives en retard en TD et t'as encore un exposé alors tu tiens trois quarts d'heure debout en talons. Et aujourd'hui c'était encore la merde j'ai fait que rester debout ce matin et cet aprèm je suis allée marcher alors que j'ai trop mal, mais des fois je fais une addiction à la marche comme ça, si je marche pas je vais pas bien même si ça me fait souffrir de marcher.

_MG_8921090412_Louis_Pradel_Mon_Jardin_Public_Tilt_JT

     Alors, faut que je raconte la fête des Lumières. Parce que c'était nul, comme d'habitude. J'y suis allée avec L. mon copain de l'informatique. Je crois que c'est mon préféré des potes de la fac parce qu'avec lui je peux vraiment discuter de trucs intéressants -notamment de musique, sans que ce soit Muse, en plus parler de Muse c'est un peu la lose parce que j'y connais pas grand chose. Donc on est allés aux Lumière et je voulais aller à la cité internationale parce que sur le site ils disaient qu'il y avait une animation spéciale "la Suède quitte la présidence de l'UE" mais je te le donne en mille on a pas trouvé. Alors on a marché jusqu'à l'opéra où il y avait une animation spéciale "fleurs" mais je crois que toutes les animations était spéciales "fleurs", c'était ennuyeux parce que les fleurs c'est beau que quand c'est des vraies. On a vu le feu d'artifice c'était cool, il y avait des trucs beau -comprendre : ils ont tiré des feux jaunes et turquoise et les trucs qui ont pas vraiment de couleurs mais qui se tirent tous ensemble d'un coup ça fait genre une grosse rafale et c'est intense j'aime bien- puis on était à coté des Terreaux mais on y est pas allés parce qu'il y a trop de monde et que j'aime pas quand y'a du monde parce que les gens ils agissent bêtement -genre "il faut absolument que j'aille dans le coin nord en passant par le coin est alors que je suis au coin ouest", en gros le gars il fait chier tout le monde et en général il va pas dans le même sens que les autres sauf que tout le monde fait ça et c'est un peu l'anarchie, et c'est chiant parce que tu es balloté mais tu peux même pas pogoter- et après on était dans le 1er et y'avait des stands de vin chaud, et y'en avait un avec de la cannelle, ça sentait très fort alors j'ai dit "Putain t'as vu ça pue la cannelle" et y'a deux flics qui se sont mis à marcher derrière nous et l'un d'entre eux a dit "T'as vu, ça sent la cannelle" et j'avais envie de le traiter de voleur d'idée, mais comme je marchais pas droit parce que j'avais mal aux pieds, et que L. avait son verre de vin chaud à la main et que les flics ils sont flics j'ai rien dit. Tiens, ça me fait penser qu'après on a dit plein de blagues débiles mais je vais pas les écrire là elles sont nulles. Après on est allés dans le vieux Lyon -toi qui ne connait pas Lyon, tu ne peux pas comprendre, mais en gros on avait marché beaucoup- alors j'ai commencé à être très chiante et chercher un métro parce que je commençais à avoir mal aux genoux -preuve que mes pieds et chevilles étaient déjà morts- mais on a LyonPlanquand même marche jusqu'à St Jean -encore plus loin- et on a raté la fin de l'animation. Y'avait une dame qui vendait des chouchous, alors j'ai dit "Putain mais, c'est bon, on est pas à la plage !" et juste après elle a dit "Allez allez, comme à la plage ! Chouchous !...", les gens ils étaient trop voleurs d'idées ça m'a saoulé, après il a fallu traverser la place alors bien sur on s'est retrouvés à contre courant, heureusement il y avait des vélos avec nous, mais elles voulaient que je leur ouvre la marche mais c'était pas possible parce que je marchais en crabe tellement que ça me faisait mal à la tête les gens qui essayaient de nous piétiner. Et comme on a débouché loin du métro, on a marché jusqu'à Bellecour. Y'avait une grande roue, elle était fort laide. Quand on a vu la queue au métro j'ai pensé à me suicider. Donc je suis rentrée chez moi à pieds -en vrai j'ai pris le tram pour faire 500 mètres, mais est-ce que ça vaut la peine d'être mentionné ?- et j'ai fini par arriver chez moi et m'écrouler dans mon lit. Je vais mettre le plan de Lyon pour que tu comprennes ma douleur. En plus, Lyon c'est la merde parce qu'à chaque fois que je marche vraiment beaucoup là-bas je chope des ampoules au talon. J'en ai marre.

bruhl

     Aussi faut que je raconte ma journée de merde depuis hier, parce que là ça me fatigue. Déjà, cette semaine j'allais beaucoup mieux que la semaine dernière. Sauf que hier, j'ai vu un handicapé dans le tram -je précise que j'en voie tous les jours- mais là, il gênait les gens qui voulaient rentrer, alors les gens ça les saoulait, ça se voyait, alors ça m'a fait pleurer. Et puis ça m'a fait penser au charmant jeune homme en fauteuil roulant que je croise régulièrement à la fac, il est trop beau c'est le sosie de Daniel Brühl, en plus la seule fois où j'ai parlé avec lui dans le tram on parlait de cinéma. Bref, ce gars à chaque fois que je le croise après m'être extasiée sur lui, je me demande comment il fait pour survivre à Bron, parce que c'est censé être équipé pour les handicapés, mais en vrai les pentes elles sont tellement raides que moi j'aurais peur de les prendre avec un fauteuil roulant. De toutes façons, l'architecte qui a fait Bron, c'était un sale con. Exposé à New York ou pas, faut être débile pour créer une université comme ça. Donc déjà, j'étais déprimée. Mais après quand je suis rentrée chez moi, je me suis fait agresser verbalement et j'ai eu très peur parce que c'était à la limite de devenir physique et ma robe était pas si courte que ça -enfin si, mais étant donné que j'avais des collants noirs opaques, je ne considère pas que j'étais habillée de façon aguicheuse-. C'est juste que les gars ils étaient complètement bourrés, mais l'autre il était penché tellement près de moi pour me traiter de plein de mots en P -grâce à These New Puritains, j'ai pas vraiment entendu ce qu'il disait- que j'ai vraiment cru que ça allait déraper. Et aujourd'hui, c'était du genre merde sur merde. Je suis tombée dans les escaliers -mais vraiment tombée, genre j'ai glissé, descendu 5 marches sur les fesses en essayant de me retenir à la barrière dans laquelle je me suis coincé le bras tellement fort que j'ai perdu un bouton de ma veste-, et maintenant j'ai plein de bleus aux coudes et aux genoux. Comme je suis une jeune fille prévoyante, je suis partie pour arriver à peu près une demi heure à l'avance à mon partiel. Sauf que plus de métro D (c'est LA ligne automatique de Lyon) -je m'en fous, me diras-tu, je prend le tram-, alors tous les gens prenaient le tram -à mon arrêt bien entendu-, et en plus les fréquences étaient réduites. Au bout de 3 trams qui me sont passés devant sans que plus d'une personne puisse monter, j'ai commencé à avoir très envie de pleurer et d'appeler ma mère pour lui expliquer que mon semestre est mort, mais c'est de la faute aux TCL... Et làj'ai vu le sosie d'Emile Hirsch. Celui qui est en amphi avec moi -et qui donc passait le même partiel au même moment. Donc on s'est retrouvés à 4, finalement -je te passe les détails- à avoir déjà un quart d'heure de retard pour l'examen. On a tous eu très très peur,  mais un des profs qui surveillait était dans la même rame de tram que nous, donc quand on a fini par arriver -à 10h30 pour un partiel à 10h-, rien n'avait commencé et j'ai encore pu poireauter un quart d'heure, mais j'étais au bord de la crise de nerfs entre le stress la fatigue et tout et je tremblais à mort, mais bon maintenant c'est bon c'est fini -en fait techniquement c'est pas fini mais le plus gros est passé-, je me repose.

5768_121845267848_86185782848_2291288_2516883_n

     J'ai raté Julian Casablancas au Grand Journal -c'est le gros inconvénient quand on a pas la télé- mais en même temps, je suis pas plus fan que ça de son album, alors c'est pas grave et j'ai regardé tout à l'heure, Kad Mérad & Tania Bruna-Rosso ils servent à rien, et j'ai bien aimé la boite à question par contre, genre je fais une blague mais je précise que c'est une blague et je m'excuse, quand même, au cas où, en même temps, heureusement qu'il s'excuse parce que tu dis pas ça quand t'es papa dans quelques semaines.
Sinon, en ce moment c'est la fin de l'année + la fin de la décennie, alors tout le monde fait des classement, mais moi je sais pas classer alors je fais des listes, et là mon gros défi c'est faire une compil pop de ces dernières années pour L.
D'ailleurs y'a un clip qui vient de sortir, donc il risque d'être oublié dans les classements de l'année, c'est le dernier These New Puritains, qui tourne en boucle dans mon MP3 tellement qu'il est génial, mais il est encore plus génial -je sais pas comment ils font pour arriver à un tel point de génie- avec le clip. ça s'appelle We Want War.

Posté par thecrystalship à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur If you listen carefully you might hear then whisper : we all know the secrets

Nouveau commentaire